Les Amis de la Méjanes
1 2 3 4 5 6 7 8

Conférences présentation

Armand Lunel, romans et nouvelles

01/06/2023

Armand Lunel, romans et nouvelles

De son premier roman L’imagerie du cordier, en passant par Nicolo Peccavi ou l’Affaire Dreyfus à Carpentras pour lequel fut créé le premier prix Renaudot en 1926, jusqu’à ses derniers romans Les amandes d’Aix et La Belle à la fontaine qui a pour cadre le quartier Mazarin, Armand Lunel a uni ses souvenirs personnels à sa connaissance de la Provence.
Venez découvrir une écriture et une personnalité, imprégnées de culture provençale, pleines de générosité par son ouverture sur de nombreuses problématiques actuelles.

Le jardin d’Albertas : trois générations d'amateurs de jardins et de plantes

04/05/2023

Le jardin d’Albertas : trois générations d'amateurs de jardins et de plantes

On va explorer les apports fastueux du marquis Jean-Baptiste d'Albertas (1716-1790), ceux un peu différents de son fils, Jean-Baptiste Suzanne (1747-1829), qui reprend et replante le domaine dès 1801. Le deuxième fils de ce dernier, Alfred (1790-1871), devient un jardinier expérimenté et enthousiaste.

Histoire d'Aix-en-Provence

13/04/2023

Histoire d'Aix-en-Provence

Cet ouvrage richement illustré est la première histoire d'Aix dans la longue durée publiée depuis 1977. Il retrace le parcours d'Aix-en-Provence, associant étroitement les formes de la ville aux mutations de ses fonctions et aux renouvellements de sa société. 
La conférence est dédiée à la mémoire de Noël Coulet, récemment disparu, qui était le co-directeur de cet ouvrage et qui avait accepté d'organiser cette rencontre.

Léo Latil, Darius Milhaud, passion d'une amitié

09/03/2023

Léo Latil, Darius Milhaud, passion d'une amitié

Si tout artiste est un peu comme Narcisse, c’est à travers l’amitié fusionnelle éprouvée par Léo Latil pour Darius Milhaud que ces interrogations sont explicitement posées. Dans le rapport à soi si troublé dévoilé par l’écriture intime se manifeste l’originalité de ce document inédit.

Le légendaire sarrasin dans les noms de lieux

16/02/2023

Le légendaire sarrasin dans les noms de lieux

Dès le XIIIe s. un légendaire sarrasin s’est mis en place en Europe et particulièrement en France, qui constitue un contre-récit valorisant fortement les Sarrasins. L’étude des toponymes révèle l’extension géographique de ce légendaire dans l’espace français, confirme les témoignages écrits ou oraux, mais surtout fait ressortir la complexité et l’ambivalence de l’image des Sarrasins,  qui fait d’eux à la fois des héros fondateurs appartenant à l’histoire de la France et des êtres mythiques. »

Les cisterciens et les grands vins de la Bourgogne

05/01/2023

Les cisterciens et les grands vins de la Bourgogne

Cette conférence explique les techniques que les cisterciens vont développer durant tout le Moyen Âge pour élever ces futurs grands vins avec le cépage iconique « le pinot noir »

Cézanne et la géologie

08/12/2022

Cézanne et la géologie

Certaines étapes de la formation de la montagne Sainte-Victoire sont visibles dans l’œuvre du peintre et nous pouvons, à travers ses tableaux, reconstituer l’histoire géologique de ce massif.
Nous ferons également un état des lieux des connaissances géologiques à l’époque de Cézanne pour les comparer aux données actuelles.

La Routo : patrimoines culturels et paysages de la transhumance

03/11/2022

La Routo : patrimoines culturels et paysages de la transhumance

Tout au long des 500 km de drailles et carraires empruntées durant des siècles par les troupeaux, se dévoilent des paysages variés façonnés par les "bêtes à laine". Car la transhumance n'est pas qu'une affaire de moutons : son histoire mouvementée s'incarne à travers un riche patrimoine bâti, mais aussi un langage spécifique, parlé de la plaine aux alpages, mémoire encore vivace de cette grande migration qui s'effectuait à pied jusque dans les années 1950.

Pourquoi croit-on, une psychologie des croyances

06/10/2022

Pourquoi croit-on, une psychologie des croyances

Il y a quelque chose de fascinant dans notre capacité de croire alors même que nous disposons parfois de si peu d’éléments empiriques ou théoriques pour soutenir nos croyances. C’est probablement un des traits les plus remarquables de notre humanité, sans doute une spécificité du cerveau d’humain : mêmes les grands singes, si proches de nous en tous points, ne semblent pas pouvoir développer le type de croyances qui sont les nôtres. Tout en étant fasciné, je suis aussi troublé, voire inquiet. Les croyances sont nécessaires à nos vies. Elles peuvent être aussi délétères, liberticides et représentent un réel danger pour les individus crédules. Lorsqu’elles prennent très franchement le pas sur notre rationalité, notamment quand il s’agit d’organiser la vie en société, le danger est grand et il nous guette. La montée actuelle des populismes et des extrémismes relève de l’irrationalité de nos croyances et risque de nous plonger dans de nouveaux totalitarismes. Comprendre pourquoi nous croyons est salutaire pour se prémunir de ce risque.